Recettes

Fromage de chèvre frais « fait maison » nature, aux herbes de Provence, et aux huiles essentielles (synergie « goût provençal »)

Je voulais depuis longtemps faire mon propre fromage de chèvre et voilà qui est fait.

Lors de ma 2ème expérimentation, j’ai rajouté des huiles essentielles dans le boudin aux herbes de Provence. Quel régal pour les papilles.

La préparation en elle-même n’est pas compliquée et malgré le temps d’attente pour l’égouttage (qui est assez long), cela vaut le coût d’essayer. Vous ne serez pas déçus !!!

 

Pour 2 boudins d’environ 150 g chacun, il vous faudra :

– 2 litres de lait de chèvre entier

– 10 g de ferment à yaourt

– 1 yaourt au lait de chèvre (ou un fromage blanc de lait de chèvre)

– 8 cuillères à soupe de jus de citron bio frais

– 1 cuillère à café de sel

 

Mettre le lait de chèvre à chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il atteigne env. 85 °.

Si vous n’avez pas de thermomètre, il faudra veiller à retirer la casserole du feu avant ébullition. Mélangez régulièrement puis retirez du feu lorsque le mélange a atteint la bonne température.

Prélever un peu de lait et diluer le ferment à yaourt avec le yaourt au lait de chèvre. Bien mélanger pour tout faire dissoudre.

Laisser reposer 1 à 2 minutes puis rajouter les 8 cuillères à soupe de jus de citron.

Mélanger doucement et couvrir pour laisser cailler 24 heures à température ambiante (idéalement entre 21° et 24°). Cela va permettre aux bactéries de se développer et de former l’acide lactique.

Au bout des 24 heures, prenez une passoire que vous mettrez sur un bol assez profond, couvrez la passoire d’un linge fin en coton, transvasez le caillé délicatement (avec l’aide d’une écumoire) sur le linge en coton ou dans des moules à faisselle.

Laissez égoutter 8 à 24 heures à température ambiante ou 24 heures à 5 jours de plus, mais cette fois au réfrigérateur si vous souhaitez un fromage plus ferme et crémeux.

Pour ma part, je voulais un boudin nature et un aux herbes de Provence. Mais on peut très bien varier en fonction de ses goûts et de ses envies en rajoutant des fines herbes, des noix et du miel, des figues, de la cendre végétale, etc…

A la fin du temps d’égouttage, il est temps de former vos boudins, pyramides ou crottins de chèvre.

Pour cela, il faudra rajouter 1 cuillère à café de sel dans l’ensemble du fromage et diviser la préparation en deux.

Prendre un set de table en paille, y mettre un morceau de film étirable et rajouter dessus 2 à 3 feuilles d’essuie tout (ce qui va permettre d’absorber l’excès d’humidité) avant d’y déposer le fromage.

 

On procède de la même manière pour le boudin de chèvre aux herbes de Provence sauf qu’à la fin lorsque le boudin est formé, on le saupoudre d’herbes de Provence.

Expérimentation aux huiles essentielles.

Pour ma part, j’ai mélangé le fromage au préalable avec 2 gouttes d’huiles essentielles de ma synergie « goût provençal » et qui me sert également pour parfumer mon huile d’olive, pizzas, salades, … Je vous renvoi à l’article qui donne la recette de cette synergie si vous êtes vous aussi intéressez par cette recette.

Le fromage est prêt pour la dégustation. Vous pouvez le conserver une dizaine de jours dans un contenant en verre hermétique, mais si vous avez de fins gourmets comme moi à la maison, la durée de vie de ce fromage sera très nettement écourtée.

5 thoughts on “Fromage de chèvre frais « fait maison » nature, aux herbes de Provence, et aux huiles essentielles (synergie « goût provençal »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *