Prévention, Recettes

Les propriétés médicinales du tilleul – sirop aux fleurs de tilleul

Le tilleul est un arbre de la famille des tiliacées. Les parties de l’arbre les plus utilisées sont les fleurs et l’écorce (l’aubier du tilleul pour dissoudre les calculs), mais on peut également utiliser les feuilles, les fruits (pour arrêter les hémorragies nasales), la sève ou encore le charbon de bois de tilleul (fébrifuge, pansement des brûlures).

Le tilleul peut être préparé et employé sous différentes formes : en infusions, en décoctions, en teintures mères, en extraits aqueux, en dilutions homéopathiques, en gélules et a de nombreuses vertus médicinales.

Le tilleul va agir sur les troubles nerveux en diminuant les spasmes, les palpitations, les maux de tête, les tensions, les angoisses et la fatigue. Comme il va agir sur les nerfs, il va également permettre un meilleur sommeil et agir sur les insomnies en permettant un endormissement plus rapide. Il va également diminuer les spasmes et les troubles digestifs liés au stress. Il est également utilisé dans les troubles ORL et dans certains problèmes de peau (démangeaisons, gerçures et crevasses).

On récolte les fleurs de tilleul à partir de la mi-juin jusqu’au mois de juillet en enlevant bien les bractées (tige verte allongée accrochée aux fleurs) qui n’ont pas les mêmes propriétés que les fleurs seules.

Les fleurs de tilleul sont antispasmodiques, calmantes, rafraîchissantes, légèrement diaphorétiques. On les utilise souvent sous forme d’infusions dans les affections nerveuses, l’hystérie, l’hypocondrie, la migraine, la cardialgie, les vomissements nerveux, les indigestions.

Maria TREBEN dans son livre « Ces plantes qui guérissent » conseille également d’utiliser les fleurs de tilleul en infusion quand la grippe menace avec un mélange d’autres plantes (fleurs de sureau, tussilage, camomille, racine de pissenlit, feuilles de fraisiers des bois) et en bain complet lorsque les enfants ont le sommeil agité. Dans ce cas, il suffit de faire macérer les fleurs de tilleul dans 5 litres d’eau froide toute une nuit (ou 12 heures), de filtrer, chauffer l’eau de tilleul et le rajouter à l’eau du bain. Le cœur de l’enfant devra rester hors de l’eau et le bain ne devra pas dépasser 20 minutes. A la sortie du bain, il faudra envelopper l’enfant dans son peignoir (ne pas le sécher) et le coucher pour qu’il transpire une heure.

Marie-Antoinette MULOT dans son livre « Secrets d’une herboriste, la bible des plantes» conseille également une infusion de ces fleurs contre les troubles digestifs d’origine nerveuse et contre les migraines, les palpitations, les vertiges, la nervosité et l’insomnie. Elle préconise également l’utilisation d’une décoction de fleurs de tilleul pour nettoyer la peau, retarder l’apparition des rides et atténuer les taches de rousseur.

Pour donner un exemple d’utilisation des fleurs de tilleul, voilà une recette de sirop aux fleurs de tilleul.

Sirop aux fleurs de tilleul :

Faire ses sirops maison ! Rien de plus facile, et de plus c’est ludique, économique, délicieux et naturel ! Aucun produit chimique. Vous pouvez laisser libre cours à vos fantaisies et votre créativité à partir du moment que vous respectez les bases.

Ingrédients :

  • 1 litre d’eau
  • 150 g de fleurs de tilleul fraîches
  • 350 g de sucre de canne

Tout d’abord, il vous faut récolter les fleurs de tilleul. Pas si simple, car les branches de ces arbres sont souvent inaccessibles car trop hautes. Il vous faudra trouver de jeunes tilleuls avec les branches à hauteur de bras et en dehors des zones de pollution.

Faites bouillir l’eau et y plonger les fleurs de tilleul délicatement. Éteindre le feu et laisser infuser toute une nuit. Le lendemain, filtrez le jus en laissant égoutter longtemps pour recueillir tout le jus. Mettre le jus ainsi obtenu dans une casserole et portez à ébullition, rajoutez le sucre (et éventuellement le jus d’un citron pour la conservation, mais le sirop se conserve également très bien sans citron à condition de garder la bouteille au frais une fois ouverte) et laisser bouillir pendant 5 à 10 minutes tout en remuant. Vous pouvez aussitôt transférer dans vos bouteilles que vous aurez préalablement stérilisées.

 

Et voilà !

Merci Dame Nature.

 

Toutes ces informations sont une synthèse des informations recueillies dans divers livres, cours et sites internet et ne sauraient remplacer l’avis d’un médecin.

Sources :

– livre « Ces plantes qui guérissent » de Maria TREBEN

– livre « Secrets d’une herboriste, la bible des plantes» de Marie-Antoinette MULOT

– livre « Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes » de CAZIN

– « Du Spasfon en pleine nature, c’est l’aubier du tilleul » du site alternative santé

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *